Nouvelles technologies : contrainte ou soutien à l’activité ?

Intervenant(s) : Marc-Eric Bobillier Chaumon

Collection : Ergonomie
Tag : Ergonomie, Travail
Chaîne : Conférences

Vue 2170 fois

Capturée le 00-00-0000 | Publiée le 06-04-2016 | Durée 1:28:36

Résumé

La digitalisation de notre société s’accélère. Les nouvelles technologies (systèmes
ambiants, pervasifs, objets connectés&he...lire la suite

La digitalisation de notre société s’accélère. Les nouvelles technologies (systèmes
ambiants, pervasifs, objets connectés…) envahissent nos quotidiens, pour nous aider à
suivre notre activité physique, notre alimentation, notre sommeil... et ainsi nous coacher.
Le monde professionnel se tourne lui-aussi vers la robotisation, l’automatisation, les outils
d’aide à la décision, la virtualité numérique...
Face aux nouvelles possibilités technologiques, les acteurs réagissent de manière variable :
ils adhèrent ou ils rejettent, parfois l’un puis l’autre. Les effets en termes de performances
et de possibilités de développement des acteurs sont peu (ou pas) évalués. Une sorte de
cause commune s’impose à nous tous : il faut aller vers plus de technologie, nous n’avons
pas le choix.
De multiples raisons sont invoquées : performance, concurrence, rationalisation, fiabilité,
santé, etc. La force de cette tendance semble nous emporter, limiter notre capacité de
prise de recul. On se rend compte après coup (et après coûts) que des gens souffrent, que
la performance attendue n’est pas toujours au rendez-vous. Globalement, nous sommes
en déficit de modalités d’analyse des effets des nouvelles technologies avant et après leur
introduction dans les milieux professionnels.
 
 

Lire la suite

Partager