Soins psychiatriques : liberté ou contrainte ?

Intervenant(s) : Pierre-Michel Llorca

Collection : Façons de penser
Tag : Soins psychiatriques
Chaîne : Conférences

Vue 849 fois

Capturée le 31-03-2016 | Publiée le 31-03-2016 | Durée 1:33:48

Résumé

N ée dans la contrainte de l’asile, l’histoire de la psychiatrie est marquée pour une suite de tentatives d’émancipation pour disposer de plu...lire la suite

N ée dans la contrainte de l’asile, l’histoire de la psychiatrie est marquée pour une suite de tentatives d’émancipation pour disposer de plus de liberté dans les soins et par l’influence idéologique de la conception de l’être humain dans la société du moment. Au XIX e siècle, la théorie centrale de la psychiatrie était la dégénérescence.
 
De cet état en découlaient des dysfonctionnements des comportements. Au cours du XX e siècle, apparaît la notion de sujet inconscient qui révolutionne la psychiatrie et qui intègre la biologie, la psychologie de l’inconscient et la dimension sociale. La seconde moitié de ce siècle est marquée par une psychiatrie de l’individu, une place grandissante des laboratoires et les besoins d’une prise en charge économique des soins.
 
L’individu se trouve socialement isolé, porteur de toute la difficulté d’un groupe et seul responsable de ce qui lui arrive. La réforme sur les soins psychiatriques de 2011 met l’accent sur le contrôle des privations de libertés par le juge des libertés et de la détention, l’instauration de soins obligatoires en ambulatoires appelés « programmes de soins ». Contrainte réelle légitimée ou pas, le soin psychique est déclaré « obligatoire » remettant en cause les fondements de sa vocation psychothérapique. Sommes-nous aujourd’hui face à la nécessité de prioriser la maîtrise des malades mentaux plutôt que de leurs soins ? Quels préjugés et stigmatisation entourent aujourd’hui les soins psychiatriques ? Quel environnement est à construire pour permettre à la personne souffrant d’un handicap psychique de reprendre la responsabilité de sa vie et une place de citoyen à part entière dans notre société ?
Pierre-Michel Llorca dirige le service de psychiatrie du centre médico-psychologique au CHU Gabriel Monpied à Clermont-Ferrand. Il s’est beaucoup intéressé aux troubles psychotiques et aux troubles addictifs. Il a notamment publié Mieux
 

Lire la suite

Partager