Séminaire de la chaire sa de Miranda : Nouvelles Lettres Portugaises

Intervenant(s) : Ana Luísa Amaral, Catherine Dumas, Daniel Rodrigues

Collection : CELIS
Tag : Littérature, CELIS, Genre
Chaîne : Conférences

Vue 841 fois

Capturée le 06-10-2016 | Publiée le 10-10-2016 | Durée 1:26:07

Résumé

Cette première séance portera sur les Nouvelles Lettres Portugaises, livre paru en 1973 et écrit par Maria Isabel Barreno, Maria Velho da Costa e Maria Teresa ...lire la suite

Cette première séance portera sur les Nouvelles Lettres Portugaises, livre paru en 1973 et écrit par Maria Isabel Barreno, Maria Velho da Costa e Maria Teresa Horta. Cet ouvrage a été rapidement censuré par le régime de l’Estado Novo, alors dirigé par Marcelo Caetano, et les « trois Maries », comme elles furent appelées, ont été accusées de « pornographie ». Elles n’ont finalement pas été condamnées grâce à l’avènement de la Révolution des Œillets, le 25 avril 1974, mais l’accusation a provoqué une forte mobilisation des mouvements féministes du monde entier.

Sans jamais attribuer les textes à aucun des trois noms, l’ouvrage questionne en profondeur la place de l’autorité du discours. Les trois écrivaines s’inspirent des Lettres écrites par Guilleragues (Claude Barbin, 1669) et attribuées à Mariana Alcoforado, la religieuse de Beja. Elles dénoncent le pouvoir patriarcale, ainsi que l’horreur des Guerres « coloniales », l’immigration, etc. Les fragments qui composent l’ouvrage sont aussi une redécouverte du corps féminin et l’affirmation d’une sexualité et du désir.

Dans la suite du séminaire, à 19h, au Maracujá Café, aura lieu une rencontre avec Ana Luísa Amaral autour de son œuvre poétique et de la traduction en français de L’art d’être tigre (Le Phare de Cousseix, 2015). Cette rencontre comprendra une lecture des extraits de l’œuvre d’Ana L. Amaral, ainsi qu’une discussion avec sa traductrice, Catherine Dumas, et son éditeur, Julien Bosc.

Ana Luísa Amaral, Professeur à l’Université de Porto, est l’une des responsables de l’édition critique du livre, parue en 2004. Spécialiste de l’œuvre d’Emilie Dickinson, elle a publié plusieurs articles et ouvrages sur les théories féministes et queer, dont Dicionário da crítica feminista, en collaboration avec Ana Gabriela Macedo. En tant que poète, Ana Luísa Amaral a une vaste œuvre publiée au Portugal et traduite aux États Unis, en Italie, en Espagne, en Suède et en France. Elle a également publié en 2014 le roman Ara et des nombreuses œuvres de littérature de jeunesse.

Catherine Dumas, Professeur émérite de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, a coordonné le colloque international « Nouvelles Lettres Portugaises – 40 ans après », à Paris.
 

Lire la suite

Partager