Quelle justice pour les mineurs délinquants ?

Intervenant(s) : Jean-Pierre ROZENCZVEIG (Magistrat, président du tribunal pour Enfants Bobigny)

Collection : Façons de penser
Tag : Adolescence, Société
Chaîne : Conférences

Vue 4714 fois

Capturée le 24-11-2010 | Publiée le 08-02-2011 | Durée 2:07:01

Résumé

Les enfants délinquants d'aujourd'hui seraient plus nombreux, plus violents, de plus en plus jeunes. Qui en porte la responsabilité ? Est-ce la justice, suppo...lire la suite

Les enfants délinquants d'aujourd'hui seraient plus nombreux, plus violents, de plus en plus jeunes. Qui en porte la responsabilité ? Est-ce la justice, supposée laxiste ? Ou les hommes politiques, souvent accusés de sacrifier la prévention à la répression ? Les principes essentiels de l'Ordonnance de 1945 faisaient prévaloir l'éducation sur la répression. Seront-ils préservés dans le projet de justice pénale pour les mineurs ?
Pourquoi la justice des mineurs a-t-elle autant de difficultés pour amener les jeunes à sortir de la délinquance et à les réconcilier avec la loi ? Faut-il travailler sur l'interdit ou plutôt relégitimer la loi sans dissocier les droits des interdits ? Faut-il punir les parents des jeunes défaillants ou éduquer à la parentalité ? L'enfermement des mineurs dans des centres constitue-t-il une alternative satisfaisante à l'incarcération ? Quel est le poids d'une sanction sur un jeune qui ne la comprend pas ?
Une personne de moins de 18 ans est appelée enfant quand elle est victime. Mais elle est qualifiée de mineur quand elle commet une infraction. Cela veut-il dire que si l'enfant a des droits, le mineur a des comptes à rendre ? A-t-on besoin d'un droit pénal pour les mineurs ou d'un Code de l'Enfance pour éduquer le jeune à la responsabilité de ses actes et pour rappeler leurs obligations aux personnes, aux associations et aux institutions publiques ou privées ? Et si ce débat questionnait le regard que notre société porte sur sa jeunesse aujourd'hui…
 
 
 

Lire la suite

Partager