Qu’est-ce que la mémoire ?

Intervenant(s) : Patrick BONIN (Laboratoire d’Etude de l’Apprentissage et du Développement CNRS / université de Bourgogne, Dijon)

Collection : Façons de penser
Tag : Mémoire, Physiologie
Chaîne : Conférences

Vue 4978 fois

Capturée le 07-10-2009 | Publiée le 08-02-2011 | Durée 1:04:45

Résumé

Les Grecs de l’Antiquité avaient attribué la mémoire à la déesse Mnémosyne. Cette fille du Ciel et de la Terre passait pour avoir in...lire la suite

Les Grecs de l’Antiquité avaient attribué la mémoire à la déesse Mnémosyne. Cette fille du Ciel et de la Terre passait pour avoir inventé les mots et le langage. On la représentait sous les traits d’une femme tenant l’une de ses oreilles dans la main. De son union avec Zeus devaient naître les neuf muses, inspiratrices des arts et de la connaissance. Cet intérêt très ancien porté à la mémoire fut affaire de philosophes jusqu’au XIXe siècle. On leur doit, entre autres, la métaphore de l’empreinte.

La mémoire est en effet une habileté cognitive complexe et fascinante. Elle est la clef de voûte de toutes nos activités, car sans elle il ne nous est pas possible de parler, écrire, calculer, dessiner, prendre des notes, percevoir… On sait à quel point la vie quotidienne peut être perturbée quand le fonctionnement de la mémoire est endommagé par la pathologie.

L’approche scientifique s’est intéressée aux mécanismes de stockage des informations dans la mémoire humaine. Depuis le début du XXe siècle, de nombreuses expériences ont permis d’avancer un certain nombre de théories notamment à la faveur de l’approche proposée par la psychologie cognitive. Elle a permis aujourd’hui de dépasser ces données empiriques et théoriques « classiques » de la mémoire.

De nouvelles questions beaucoup plus précises permettent de progresser dans la connaissance de ce système complexe. Combien y a-t-il de mémoires ? Comment stockons-nous des informations en mémoire ? Comment les informations sont-elles récupérées ? Pourquoi et comment oublions-nous ? Pourquoi les souvenirs sont-ils fragiles ? Peut-on améliorer le fonctionnement de sa mémoire ?
 
 

Lire la suite

Partager