Autisme : maladie ou différence ?

Intervenant(s) : Patrick CHAMBRES

Collection : Façons de penser
Chaîne : Conférences

Vue 1145 fois

Capturée le 00-00-0000 | Publiée le 22-01-2015 | Durée 1:42:22

Résumé

« Bien qu’il me soit difficile de communiquer ou de comprendre les subtilités sociales, j’ai quelques avantages en comparaison avec ceux qu’on appell...lire la suite

« Bien qu’il me soit difficile de communiquer ou de comprendre les subtilités sociales, j’ai quelques avantages en comparaison avec ceux qu’on appelle « normaux » [ou encore neurotypiques], il m’est difficile de communiquer, mais je ne sais pas tromper. Je ne comprends pas les subtilités sociales mais je ne partage pas les doubles intentions ou les sentiments dangereux si fréquents dans la vie sociale. Ma vie peut être satisfaisante si elle est simple, ordonnée, tranquille. Si on ne me demande pas constamment et seulement ce qu’il m’est le plus difficile de faire. Être autiste est une façon d’être, bien qu’elle ne soit pas la normale. Ma vie comme autiste peut être aussi heureuse et satisfaisante que la tienne qui est « normale ». Dans ces vies nous pouvons réussir à nous rencontrer et partager beaucoup d’expériences ».
Ainsi témoigne une personne dont le diagnostic d’autisme a été porté de manière fiable et pertinente. On estime que 6 personnes sur 1000 présentent ces troubles du comportement qui rendent difficiles leur relation aux autres. Leur description, telle qu’elle figure dans la Classification Internationale des Maladies, les interprète comme les symptômes d’une pathologie. Mais les personnes concernées sont-elles malades, handicapées, ou plus simplement différentes ?
Le regard sur l’autonomie s’est profondément transformé aujourd’hui, questionnant l’image qu’on peut se faire de personnes qui pensent et agissent autrement. En quoi les recherches récentes permettent-elles de mieux comprendre leurs comportements et modes de pensée ? Quelles préconisations faire pour faciliter leur fonctionnement dans un environnement dit normal ?
Patrick Chambres est enseignant-chercheur spécialiste de l’autisme. Il préside l’association arapi (association pour la recherche sur l’autisme et la prévention des inadaptations). Il a notamment publié en version française Apprendre aux enfants autistes à comprendre la pensée des autres : un guide pratique, De Boeck, 2010, (ouvrage original de Holwin, Baron-Cohen et Hadwin).
 

Lire la suite

Partager