De la Terre à la Lune : formation et évolution précoce

Intervenant(s) : Maud Boyet

Collection : Mercredis de la science
Tag : Science, Terre, Lune
Chaîne : Conférences

Vue 4394 fois

Capturée le 21-03-2012 | Publiée le 27-03-2012 | Durée 1:13:13

Résumé

La Terre et la Lune présentent de fortes similarités chimiques suggérant que ces deux corps aient une origine commune. Le modèle standard propose que la...lire la suite

La Terre et la Lune présentent de fortes similarités chimiques suggérant que ces deux corps aient une origine commune. Le modèle standard propose que la Lune se soit formée dans les stades tardifs de l’accrétion par collision d’un corps planétaire de la taille de Mars avec la Terre. Connaître l’âge de la Lune s’avère donc essentiel puisque cet évènement correspond à la dernière phase importante de l’accrétion terrestre. Au début de son existence la Lune n’aurait été qu’un océan de magma à partir duquel une croûte se serait rapidement formée. Pourvoir dater des roches de cette croûte revient à dater la Lune et l’événement cataclysmique qui s’est produit sur Terre.
Les âges déterminés sur de nombreux échantillons prélevés au cours des missions Apollo et ceux obtenus sur les météorites lunaires seront présentés. Récemment la ferro-anorthosite 60025, qui représente selon le modèle conventionnel de formation de la Lune un prélèvement de la croûte lunaire a été datée par deux méthodes différentes. L’âge obtenu, 4,36 milliards d’années, est plus jeune de 200 millions d’années que les déterminations précédentes qui indiquaient des âges proches du début de la formation du système solaire (4,568 Ga). Le fait que les deux méthodes utilisées produisent pour la première fois le même âge rend ce résultat particulièrement robuste. Nous verrons que cet âge se rapproche fortement des plus vieux âges obtenus sur des roches terrestres.
 
 

Lire la suite

Partager