Serge Cordier et la justesse musicale

Intervenant(s) : Paul Dubuisson

Collection : Mercredis de la science
Tag : Science, Musique
Chaîne : Conférences

Vue 4014 fois

Capturée le 29-02-2012 | Publiée le 15-03-2012 | Durée 2:06:05

Résumé

« Les Mercredis de la Science » proposent une conférence-concert exceptionnelle sur le thème de la relation étroite entre science et musique : qu&#...lire la suite

« Les Mercredis de la Science » proposent une conférence-concert exceptionnelle sur le thème de la relation étroite entre science et musique : qu'est-ce que jouer juste ?
La question du tempérament, c’est à dire de la division de l’octave en 12 demi-tons, a occupé musiciens et théoriciens peut-être dès le XIIIème siècle (premiers claviers), pour connaître une grande acuité aux XVIIème et début XVIIIème. De nombreux systèmes ont été utilisés, mais, quelle que soit la solution adoptée pour engendrer une gamme, les lois imprescriptibles de la physique, dont le calcul rend compte avec précision, obligent à des compromis.
C’est cette histoire et ces données scientifiques que Paul Dubuisson, technicien du piano et accordeur, exposera dans sa conférence, pour parvenir à l’explication et la justification du « Tempérament égal à quintes justes », créé par son maître Serge Cordier (1933-2005).
Créé ou plutôt redécouvert dans la pratique des meilleurs accordeurs et théorisé par le musicien et acousticien qu’était Serge Cordier, le TEQJ a été apprécié par d’éminents artistes tels que Yehudi Menuhin.
En ouverture de la conférence, la chorale de l’IUFM propose une approche sensible de la notion de justesse, à travers la couleur patinée de conduits du XIIIème siècle à deux et trois voix.
 
Un site internet consacré au sujet de cette conférence a été créé  en octobre 2013 sous le titre : www.temperamentcordier.org
 

Lire la suite

Partager