L’adolescence : quelle histoire ! ?...

Intervenant(s) : Mathias BERNARD (Professeur d’histoire, université Blaise Pascal)

Collection : Façons de penser
Tag : Adolescence, Histoire
Chaîne : Conférences

Vue 8956 fois

Capturée le 06-10-2010 | Publiée le 08-02-2011 | Durée 1:14:50

Résumé

Si la puberté est universelle, en revanche la représentation de l'adolescence comme un flou entre deux âges est une invention de la bourgeoisie occidentale ...lire la suite

Si la puberté est universelle, en revanche la représentation de l'adolescence comme un flou entre deux âges est une invention de la bourgeoisie occidentale au milieu du XIXe siècle. Dans l'Antiquité romaine, on qualifiait d'adulescens "celui qui est en train de grandir", mais c'était déjà un jeune homme entre 17 et 30 ans. Quasiment disparu au Moyen-Age, le mot réapparaît puis se généralise à partir de 1850 pour désigner les collégiens auxquels les parents pouvaient payer les études pour bien les intégrer dans le modèle socio-économique dominant.
Dans ce contexte qui voit triompher la raison, l'ordre et la morale, de nombreuses révoltes lycéennes contribuent à fixer l'image critique d'une jeunesse irresponsable, insolente, violente et insoumise. Sa prise en main, au sein d'internats dans des institutions éducatives sévères, vise à mater les débordements d'un âge ingrat et difficile à travers un régime disciplinaire aussi arbitraire qu'infantilisant. Dès le début du XXe siècle, l'adolescence devient un objet d'étude pour les médecins et les psychologues qui l'assimilent à une sorte de maladie inévitable pour passer à l'âge adulte. Si dans la première moitié du XXe siècle les jeunes restent très soumis aux modèles socioculturels que leur proposent leurs aînés, un véritable renversement de valeurs s'opère chez les adolescents dès les années 1950. Comment s'explique l'apparition de cette nouvelle culture générationnelle et communautaire, qui valorise les copains et s'oppose aux adultes ? Dans quelle mesure la figure du teenager préfigure-t-elle le développement d'une culture de masse fondée sur l'image et le son ? La culture adolescente se serait-elle construite sur les prémices de la mondialisation ?
 
 

Lire la suite

Partager