Mémoire et apprentissage

Intervenant(s) : Marie IZAUTE (LAPSCO CNRS / Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand)

Collection : Façons de penser
Tag : Mémoire, Physiologie
Chaîne : Conférences

Vue 4018 fois

Capturée le 02-12-2009 | Publiée le 08-02-2011 | Durée 1:32:58

Résumé

Qu’est-ce qui justifie la célèbre expression « avoir une mémoire d’éléphant » ? Les familles d’élépha...lire la suite

Qu’est-ce qui justifie la célèbre expression « avoir une mémoire d’éléphant » ? Les familles d’éléphants obéissent à une femelle dominante qui donne le signal des déplacements et guide le groupe vers les points d’eau et les zones de végétation nécessaires à sa survie durant la saison sèche. Celle qui « sait » transmet son expérience sensorielle aux autres femelles. Mais est-ce comparable à la mémorisation des codes du langage, des mots et de leur signification pour créer de la connaissance et du sens ? Comment apprend-on le nom d’une personne ? Est-ce que la complexité des termes utilisés dans une poésie constitue un frein à son apprentissage ? La psychologie cognitive examine les situations d’apprentissage à l’école mais aussi dans la vie de tous les jours. Pourquoi constate-t-on des différences de comportement entre les personnes quand elles mémorisent certaines connaissances ? Cela provient-il de la situation dans laquelle est effectué l’apprentissage ? Est-ce un effet de nos propres croyances ? Faut-il y voir l’influence des contextes sur la construction et l’utilisation des connaissances ? S’agit-il plutôt de différences d’aptitudes entre individus ? Les expériences montrent que les écarts pourraient s’expliquer par une manière de gérer différemment le processus de mémorisation, en fonction de l’âge par exemple, quand s’observent des difficultés pour choisir une stratégie adaptée à sa réalisation ...
 
 

Lire la suite

Partager